Le pouvoir du moment présent Résumé / Eckhart Tolle.

Qui est Eckhart Tolle ?

eckhart tolle , le pouvoir du moment présent

Eckhart Tolle est un écrivain et conférencier Canadien né en Allemagne.
Il a fait des études et des recherches universitaires mais ne se sentait pas épanoui jusqu’à l’âge de ses 29 ans et le moment de son « illumination ». C’est là tout l’essence de son livre : Le pouvoir du moment présent

Le pouvoir du moment présent , de quoi parle ce livre ?

Son livre est comme il l’a appelé : Un guide d’éveil spirituel, le but étant de nous aider à mieux vivre en profitant et en reportant notre attention sur ce qui compte réellement : Le moment présent.

Après avoir passé la deuxième partie de sa vie à comprendre, intégrer et approfondir le système de transformation intérieur, il décida de le partager et d’en faire part au monde entier.

Il a donc écrit ce livre ainsi que sa suite : « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent. – Méditation et exercice » , dans cet objectif d’aider les gens à se sentir mieux malgré ce que la société nous impose.

Le résumé du livre :

Ce livre est basé à 100% sur des extraits de ses conférences ou de réponses à des questions que les gens lui ont posé. Je rappelle quand même que ce résumé ne remplace en aucun cas la lecture de ce livre qui vous apportera des détails et des temps de pauses pour bien assimilés les éléments évoqués.

De plus, comme Eckhart Tolle le dit si bien, lors de ce résumé il ne faudra pas s’arrêter sur les mots utilisés et employés mais plutôt sur l’idée générale qui est transmise.

Enfin, il me sera difficile de résumer complètement ce livre sachant que ce ne sont que des brides de réponses à diverses questions. Ensuite ce résumé est aussi complété et interprété par ma compréhension et ne vaudra jamais la lecture de l’ouvrage complet de l’auteur.

Introduction

Dans son introduction , l’auteur nous présente son histoire et comment lui est venu son illumination. Comment il a commencé à se diriger vers la spiritualité et le moment présent.

De plus il se sert de son introduction pour mettre à bas tous les mythes de l’éveil spirituel mais aussi nous donner des conseils pour mieux comprendre son livre dont les 2 principaux sont : « Faites des pauses dès que cela est demandé » ( il utilise un signe spécifique pour les pauses ) & « Ne vous arrêter pas au sens des mots, comprenez le sens global »

Chapitre 1 : Vous n’êtes pas votre mental

Le plus grand empêchement vers l’illumination
Dans un premier temps Eckhart Tolle nous évoque que ce qui nous empêche le plus à aller vers l’illumination ce sont nos croyances.
Que notre façon de penser d’une manière négative et la division du monde nous empêchent de trouver réellement notre voie. Pour faire simple ici : Le mental empêche l’illumination. Il nous évoque aussi ici que nos pensées sont des armes de destructions massives, une maladie créée par notre mental quand elles sont mal utilisés ou trop négatives.
Il nous explique aussi dans cette partie pourquoi dans tout son ouvrage il utilise le terme « Etre » et non pas « Dieu » car selon lui Dieu a été trop détourné et il préfère l’image de l’être que le mot dieu pour faire simple.

Comment se libérer du mental
Dans cette seconde partie du premier chapitre, il nous donne une astuce simple pour se libérer du mental qui est « Observer le penseur. » En gros, il veut nous obliger à prendre du recul sur ce que l’on pense, ce que l’on ressent afin de se libérer de l’emprise qu’à le mental sur nous. Pourquoi ? Car lorsque nous observons une pensée, nous ne sommes plus atteint de la même façon et nous la comprenons mieux que si nous la vivions car nous devenons conscient.

Se libérer du mental ici = Etre conscient de ses pensées et de sa façon de pensée = Se dissocier du mental.

L’illumination c’est s’élever au delà de la pensée

Pour cette troisième partie, il nous démontre qu’en tant qu’humain nous sommes drogués à la pensée mais que la pensée est devenue compulsive et incessante dans la plupart des cas et que nous nous identifions toujours à elles sans prendre de recul et sans « observer le penseur ». En cherchant à nous élever ou en cherchant l’illumination, il faut que nous devenions mettre de notre mental, c’est à dire prendre du recul sur nos pensées et créer un « vide mental » pour créer des pensées être beaucoup plus dans des pensées créatrices qui nous aideront à atteindre l’illumination.

Les émotions, une réaction du corps au mental

Dans cette dernière partie du premier chapitre, Eckhart Tolle nous démontre à quel point nos pensées induisent nos émotions et inversement, à quel point nos émotions sont en lien avec nos pensées quotidiennes. En effet, il nous dit que plus nous nous associerons à toutes nos pensées qui nous passent par la tête plus notre charge émotionnelle grandira de manière proportionnelle.

Pour résumer ce dernier point , il nous indique que dans la plupart des cas : « Une émotion est la manifestation amplifiée et ravivée d’une forme de pensée »

Chapitre 2 : Se sortir de la souffrance par la conscience

Ne créez plus de souffrance dans le présent
Dans ce premier point, il nous évoque le fait que la plupart des souffrances que nous connaissons en tant qu’humain n’est pas justifiée. Elle ( la souffrance ) n’est présente que si l’on laisse le mental s’occuper de nos pensées et prendre le dessus. En effet, les souffrances du passé ne doivent plus l’être dans l’instant présent. C’est le mental qui nie l’instant présent et vie dans l’expectative d’un futur meilleur ou dans les remords et regrets du passer. C’est pourquoi il faut sortir de la souffrance en se recentrant dans le moment présent. Arrêter de résister à l’instant présent c’est s’obliger à la souffrance, comme le dit l’auteur, « Quoi que vous réserve le présent il faut l’accepter. »

La douleur du passé : comment dissiper le corps de souffrance

Pour ce second point, il nous présente ce qui est selon lui « Le corps de souffrance » . Selon lui le corps de souffrance est l’accumulation de toutes les souffrances du passé qui réagissent et s’amplifient avec l’instant de souffrance du moment ou sa sensation. Il nous explique même que ce corps de souffrance est lié à l’égo et que la seule chose qui existe pour le combattre est la conscience. Ce corps de souffrance a peur « de la lumière de la conscience » comme le dit l’auteur.

Identification de l’ego au corps de souffrance
Pour ce point il nous explique en quoi l’égo est l’un des éléments premier du corps de souffrance. Il nous précise aussi qu’il faut être capable d’identifier les émotions et les pensées ressenties et de prendre du recul. En effet, le corps de souffrance prendra ressource de l’égo pour grandir et créer son cycle de souffrance. L’idée est encore une fois d’observer la résistance du moment et de toujours se concentrer sur le moment présent pour « tuer » ce corps de souffrance.

Origine de la peur
Ici il nous explique l’origine de la peur et ce que la peur nous empêche de faire ou bien comment elle nous fait souffrir.. Il nous précise aussi que la peur peut venir de bien des causes comme la perte , l’échec ou encore une blessure mais qu’avant tout la vraie peur c’est « la peur qu’à l’égo de la mort » Si vous n’avez plus peur de la mort alors la peur ne représente plus rien pour vous.
Il nous affirme aussi que tout le monde aujourd’hui vit dans la peur mais a une forme plus ou moins élevée, allant de l’anxiété à la terreur.

La recherche d’intégralité de l’ego

Pour ce dernier point, il nous explique que l’égo cherche à être entier, à tout connaitre , à tout avoir et à combler les compétences qu’il lui manque. Il nous dit même que c’est pour cette raison que les gens courent après les biens matériaux, le pouvoir ou la reconnaissance.
Mais il nous explique aussi que cette recherche d’intégralité est à 95% dû à notre ego et que nous sommes les seuls responsables de notre attachement à notre mental !
Pour résumé : Dés-identifions nous de notre mental !!

Chapitre 3 : Plonger dans le moment présent

Ne cherchez pas votre moi dans le mental
L’égo vit constamment dans un état de peur et vous poussera toujours vers des problèmes ou bien à vous dire « mince j’ai une vie de problème » ou encore « ma vie est un problème constant ». Ce que je viens de vous écrire ici est le sens du moi quotidien que les gens ressentent au quotidien car ils n’ont pas réussi à détacher leur sens du moi de leur mental et le mental s’attachera plus facilement à offrir du sens à vos problèmes. C’est pourquoi l’auteur nous affirme qu’il est très important de prendre conscience du « sens du moi » en se détachent du mental »

Mettez fin à l’illusion qu’est le temps
Pour ce faire, il nous explique ce qu’est le temps pour lui et pourquoi il le considère comme une illusion. Pour lui le temps est une création du mental. En effet, si vous vous détachez du mental le temps s’arrête sauf si vous lui donnez de l’importance. En effet, il nous explique ici que plus nous sommes attachés à notre mental plus nous sommes « prisonniers » du temps. Nous vivons en anticipant et en prenant le temps par le souvenir que notre mémoire nous offre.
Il commence à nous expliquer dans cette partie que le temps n’est pas précieux car il n’existe pas vraiment et n’est que psychologique, le seul moment qui est précieux selon l’auteur est le moment présent.

Rien n’existe à part l’instant présent
Pour appuyer sa thèse, il prend un extrait d’une réponse qu’il a donnée à une personne dans un séminaire en nous expliquant que l’on ne fait jamais rien dans le passé ou le futur, les seules choses que nous accomplissons ont lieu dans le présent.
Pour reprendre ses termes il nous dit que :
 » Rien ne s’est jamais produit dans le passé : cela s’est produit dans le présent
Rien ne se produira dans le futur : cela se produira dans le présent »
Ces deux phrases sont fortes de sens et nous permettent de comprendre que l’important est de nous recentrer sur l’instant présent.
Pour lui ce que nous imaginons comme le passé c’est le souvenir d’un ancien moment, une mémoire ravivée.

La clé pour entrer dans la dimension spirituelle
Dans cette partie, il nous explique l’essence de la philosophie zen qui est de vivre sa vie uniquement dans l’instant présent. D’être tellement présent dans l’instant présent qu’aucune souffrance aucune douleur aucune préoccupation dues à des souvenirs ou à notre corps de souffrance peut nous atteindre.

Comment accéder au pouvoir du moment présent
Selon Eckhart Tolle rien de mieux qu’être observateur du mental ( des pensées, des émotions et des réactions ) pour être dans le moment présent. Il nous explique que ça sera difficile et que c’est avec le temps et de l’entrainement qu’il est possible de vivre à 100% dans l’instant présent.

Son cheminement est simple :

  • Soyez observateur du mental
  • Accordez autant d’attention à vos réactions qu’aux situations et aux personnes qui vous font réagir
  • Remarquez la répétitivité avec laquelle votre attention se fixe sur le passé ou l’avenir
  • N’analysez pas et ne jugez pas ce que vous observez
  • Regardez la pensée, sentez l’émotion et surveillez la réaction
  • N’en faites pas une problématique
  • Grâce à tout ça vous pourrez observer la présence calme qui observe tout ce contenu : le calme intérieur.

Son message :  » S’identifier au mental, c’est lui donner de l’énergie & Observer le mental c’est lui enlever de l’énergie »

Comment se défaire du temps psychologique

Dans cette partie suivante, il nous donne ses astuces pour faire face et combattre le temps psychologique. Pour cela il nous explique la différence entre ce qu’il appelle  » le temps horloge » et « le temps psychologique »
Le temps horloge est le temps que l’on utilise pour les aspects pratiques et obligatoires dans nos vies, un rendez vous chez le médecin, anticiper l’avenir..
Le temps psychologique est, selon l’auteur, » l’identification au passé et la perpétuelle projection compulsive dans l’avenir »

Il préconise alors de continuer de se servir du temps horloge pour les besoins de la vie mais de supprimer complètement le temps psychologique.
Exemple : Si vous vous fixez un objectif et que vous cherchez à l’atteindre il n’y a aucun problème si vous vous concentrez sur les actions que vous effectuez dans l’instant présent. Par contre si vous cherchez par cette objectif à atteindre un but futur basé sur des expériences passés vous êtes sur le temps psychologique.

La différence est très fine lorsqu’elle est expliquée comme ça et c’est pour ça que je me suis servi des exemples cités dans ce livre pour vous l’expliquer, si vous souhaitez avoir plus de détail et d’information n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter pour que je vous explique ça plus dans le détail.

Le vrai succès et la vrai réussite, c’est le chemin que nous empruntons en étant épanouis

La folie du temps psychologique
Eckhart Tolle considère le temps psychologique comme une vraie maladie mentale qui se retrouve dans la phrase « la fin justifie les moyens ». Il prend l’exemple de Hitler et des différents régimes qui ont causés la mort de centaines de personnes en avançant le fait que le temps psychologique les a poussés à prendre ces décisions en pensant « que le futur serait mieux après »
Je ne peux pas vraiment rentrer dans le détail, seul une lecture avancée de cette partie vous permettra d’étayer son propos et de comprendre dans le détail tous les exemples qu’il avance.

Le temps est l’instrument de la négativité et de la souffrance
Il poursuit en nous expliquant en quoi le temps est le cœur même de la négativité et la souffrance.Selon lui « Toute la négativité résulte de l’accumulation de temps psychologique et de la dénégation du présent. »
Il nous cite même les émotions négatives liées au passé et celles liées au futur ( dans tous les cas liées à la notion du temps psychologique )

Les émotions liées au passé : La culpabilité , le regret , le ressentiment, les doléances, la tristesse, l’amertume => Trop de passé et pas assez de présence

Les émotions liées au futur : Malaise, anxiété, tension, stress, inquiétude, et toutes les peurs => Trop de futur et pas assez de présence.

Comment découvrir votre vie derrière vos conditions de vie actuelle
Nous arrivons ensuite dans l’explication de notre vie par le biais de nos conditions de vie. Il nous explique dans cette partie que très peu de personnes sont conscientes que notre vie n’est pas nos conditions de vie et c’est la toute la différence.
Prenons un exemple simple : « Vous n’avez que très peu d’argent , vous aimeriez vous faire plus plaisir mais vous ne pouvez pas et cela vous rend triste » . Ici ce n’est pas votre vie qui est triste car vous êtes en pleine forme, en bonne santé, vous avez un entourage présent etc etc, mais ce sont bien vos conditions de vies qui sont tristes ou du moins plus négatives.
Une fois que vous aurez réussi à faire cette différence qui est très bien expliquée dans cette partie votre vie changera de manière quasiment automatique.

Il nous conseille de prêter de l’importance à notre vie qui est réelle et présente dans le moment et d’oublier nos conditions de vies qui ne sont, selon lui, que le reflet et la création de notre mental.

Tous les problèmes sont des illusions de votre mental
Selon Eckhart Tolle, tous les problèmes auxquels vous faites face ne sont que les créations de votre mental.
« Mais ce n’est pas possible, j’ai des gros problèmes que je n’arrive pas à résoudre »
C’est surement ce que vous vous dites dans votre tête, et je me disais la même chose au début, cependant , l’auteur nous donne des petites astuces pour nous aider à comprendre à quel point les problèmes ne sont que des illusions du mental. Il nous conseille de nous poser la question suivante :
 » Fixez vous dans l’instant présent et dites moi quel est votre problème maintenant ? »
Pour avoir fait le test plusieurs fois, il nous affirme qu’il est impossible de donner un problème à ce moment là, car les problèmes n’existent pas lorsque l’on est concentré à 100% dans le moment présent, les problèmes n’existent pas dans le moment présent.

Pour plus de détails et pour ceux qui ne sont pas encore convaincus, il explique dans le détail pourquoi les problèmes ne sont que des créations du mental( notamment en prenant l’exemple de la mort )

La joie de l’être
« Ressentez vous de la joie, du plaisir, de la satisfaction et du bonheur dans ce que vous faites ? »
Si la réponse est non, Eckhart Tolle nous affirme dans cette partie que le temps psychologique à pris le dessus sur le temps horloge dans notre cas.
Et c’est là que la remise en question est importante.

Chapitre 4 : Les stratégies du mental pour éviter le moment présent

Perdre le moment présent, c’est l’illusion fondamentale
Le fait de perdre la notion du temps est souvent mis en corrélation avec le fait de perdre l’instant présent. Cependant il nous explique dans cette partie que l’on ne perd jamais le moment présent, nous le vivons et il ne tient qu’à nous de le vivre à fond.

L’inconscience ordinaire et l’inconscience profonde
Pour continuer dans son explication justifiant le fait que notre mental fait tout pour éviter le moment présent, il nous parle de la différence fondamentale entre l’inconscience ordinaire et l’inconscience profonde.

Ici, il nous évoque le fait de notre présence au quotidien, sommes nous conscient de ce qui se passe autour de nous et en nous lorsque nous sommes assis dans une pièce ou lorsque nous marchons ? Plus vous serez inconscient plus vous souffrirez. L’inconscience ordinaire n’est que la première étape de l’inconscience profonde. Il ne tient qu’à vous de ramenez votre conscience au quotidien et au moment présent.

Vous souhaitez connaitre votre niveau de conscience, Eckhart Tolle nous explique que cela peut se mesurer directement en fonction de votre façon d’affronter les défis quotidiens de la vie. Car comme il le précise les défis incitent une personne à devenir encore plus inconsciente qu’elle ne l’est déjà et à une personne consciente à l’être encore plus profondément.

Que cherchent-ils ?
Il nous évoque des œuvres rédigées anciennement qui disent que nous ( l’homme blanc ) sommes toujours à la recherche de quelque chose et que cela nous empêche de vivre pleinement et représente même une maladie pour la société. Une maladie qui dans certains cas nous a fait nous entre-tuer et nous a rendu violent envers tout le monde être humain , nature, et tous les êtres vivants.

Comment éliminer l’inconscience ordinaire
Il rentre dans les détails pour cette partie, mais le message essentiel qu’il souhaite laisser passer est que le meilleur moyen de combattre l’inconscience ( ordinaire ou profonde ) est de remettre la conscience au centre de tout. L’inconscience même si c’est bête à dire ne résiste pas longtemps à la force de la conscience. Il suffit donc de prendre conscience que l’on est inconscient. Plus vous serez conscient plus l’inconscience disparaîtra.

Comment se libérer du tourment
Pour se libérer du tournant, il préconise de laisser tomber la négativité, d’apporter de la conscience et de changer les choses que vous n’appréciez pas. Exprimez ce que vous ressentez, supprimez la souffrance. Eckhart Tolle considère dans son livre que le malheur/la négativité est la pire des maladies et encore plus si elle n’est pas soignée.
Pour faire face au tourment il est donc important de s’écouter, de faire face et de laisser tomber la négativité pour vivre pleinement le moment présent et être pleinement heureux.
Et si vous ne pouvez rien faire face à la situation actuelle alors lâchez prise sera pour vous la meilleure solution de vous libérer de ce tourment

Où que vous soyez, soyez-y totalement
Encore une fois, nous revenons sur la force de l’instant présent dans cette partie, l’idée que l’auteur souhaite nous transmettre ici est qu’il est très important d’être à 100% dans l’instant présent et de ne pas laisser son esprit se projeter dans le futur.  » Plus tard quand j’aurai ça, je serais heureux… » Le moment le plus beau de votre vie restera toujours l’instant présent, la recherche d’une satisfaction à long terme vous en demandera toujours plus. Il faut toujours fêter les petites victoires et vivre à fond le moment présent.

Le but spirituel du périple qu’est votre vie
Ici, il nous explique que dans nos vies et pour chaque périple nous avons deux objectifs, un objectif extérieur et un objectif intérieur. Pour les résumer, l’objectif extérieur est l’objectif final ( arriver à une destination ) et l’objectif intérieur ( votre volonté.)
Cependant, l’auteur nous explique ici que si notre attention est beaucoup plus préoccupée à réfléchir à ce que nous ferons plus tard, nous passons totalement à côté de la raison d’être de notre périple. Il est donc plus important pour accomplir ce que l’on souhaite à se concentrer sur ce que l’on fait à l’instant présent plutôt que sur ce que l’on souhaite accomplir plus tard.

Le passé ne peut survivre en votre présence
Comme évoqué précédement, le passé n’est qu’une mémoire, un souvenir créé par le mental. En conséquence ce dernier ne peut survivre à l’instant présent si nous concentrons toute notre attention sur l’instant présent.

Oubliez votre volonté à comprendre le passé et vivez pleinement le présent.

Chapitre 5 : La présence en tant qu’état

Ce n’est pas ce que vous pensez
Nouveau chapitre, nouveaux exemples, ici nous parlons de la présence en tant qu’état et la première chose que l’auteur nous dit est que nous ne pouvons « réfléchir » la présence, elle ne se comprend pas mais se vit simplement. Elle se remarque, se juge mais on ne peut pas la réfléchir.

Le sens ésotérique de l’attente
Par la suite, il essaye pour nous expliquer que l’état de présence peut être comparée à de l’attente. L’état de présence vous permet d’être toujours à l’affût, prêt à accueillir l’information, ce n’est pas l’attente de quelque chose de précis, mais plutôt un état de concentration intense qui nous permet de comprendre et capter rapidement quelque chose qui nous est soumis ( une présence vigilante )

« Soyez comme le serviteur qui attend le retour de son maître »Jésus

La beauté naît dans le calme de la présence
On retrouve souvent de la beauté dans le calme de la présence, car la beauté est profonde et est considérée comme une essence intérieure, cependant pour la percevoir il vous faut une pleine présence.

emple : Le chant du merle : une personne qui observe et prête de l’attention à un merle et son chant le trouvera sûrement magnifique par contre une personne occupée à jouer au football ne le remarquera sûrement pas du tout et ne le trouvera pas plus beau que ça.
En résumé plus vous êtes conscients et présents dans l’instant présent, plus vous remarquerait la beauté de la vie dans son ensemble.

Comment atteindre la conscience pure
Pour atteindre la conscience pure, il faut avoir la capacité à vous dégager de toutes les formes du mental ( créé par les pensées , l’ego..) et devenir observateur.
En effet, il nous explique dans cette partie consacrée à la conscience pure que : « Lorsque la conscience se libère de son identification aux formes physique et mentale, elle devient ce que l’on pourrait qualifier de conscience pure ou illuminée ou même de pleine présence. »
Vous savez donc avec cet extrait ce qu’il vous reste à faire pour atteindre la conscience pure

Chapitre 6 : Le corps subtil

L’être est votre moi le plus profond
Il nous parle dans cette partie du lien entre l’être et le corps. Selon lui le corps est l’un des points d’accès privilégiés pour s’ancrer et pour entrer en contact avec ce qu’il appelle l’être.
Il nous précise aussi que c’est très difficile voir impossible de vouloir comprendre l’être, mais qu’il se vit simplement.

Au delà des mots
Dans cette seconde partie consacrée au corps subtil, Eckhart Tolle nous évoque qu’il ne faut pas s’afférer et trop donner d’importance aux mots. En effet, les mots ne sont que des enchaînements choisit pour décrire une situation mais comme il le dit si bien : Le mot miel n’est pas du miel , malgré toutes vos études vous ne connaîtrez pas le miel avant de l’avoir goûté. Par cela il entend que les mots ne représentent pas tout, ils servent à donner un nom à quelque chose serte mais ne remplacent en aucun cas ce qu’il est censé définir.

Comment trouver la réalité invisible et indestructible en vous
Tout au long de son oeuvre, l’auteur nous précise que l’identification à notre corps physique n’est qu’une illusion. Il nous faut habiter notre corps ou nous ancrer, afin de pouvoir trouver et apprécier la réalité invisible qui est en nous. Encore une fois le mental est un élément clé pour la recherche de la réalité invisible. En effet, si vous concentrez toute votre attention sur le mental, vous ne pourrez pas arriver à votre Etre intérieur et jouir d’une pleine conscience.

Comment entrer en contact avec votre corps subtil
Pour rentrer en contact avec le corps subtil rien de bien compliqué, il suffit de travailler comme lors d’une méditation ou d’un cours de sophrologie. Il est donc important de fermer les yeux et se concentrer sur toutes les sensations que vous ressentez quand vous concentrez votre attention sur les différentes parties de votre corps par exemple. Cependant, pour nous aider, l’auteur nous conseille également de porter toute notre attention vers les sensations que nous ressentons et d’éviter de mettre des images sur ce que l’on ressent car les images ferment l’esprit car elles sont fixes.

La transformation par le corps
Il se sert de l’exemple d’adam et Eve et d’autres religions pour nous démontrer comment la transformation peut avoir lieu par le corps et plus précisément comment nous pouvons prendre conscience et arriver plus facilement à l’illumination. Ici l’idée qui est transmise et que nous ne sommes pas notre corps, et que notre corps physique est juste un outil, une enveloppe à entretenir.

Sermon sur le corps
Dans son sermon sur le corps, il nous dit que ce corps qui est symptôme de maladie, vieillesse naissance et mort n’est pas réel au final. Non pas dans le sens qu’il n’existe pas mais plutôt dans le sens qu’il ne nous représente pas, car selon l’auteur nous avons tous une Essence intérieur qui caractérise qui nous sommes réellement. Cependant il nous dit également qu’il ne faut pas se battre contre son corps qu’il faut en prendre soin, mais qu’après tout ce n’est qu’une enveloppe qui masque ce que nous sommes vraiment « un corps subtil »

Créez en vous de profondes racines
Dans cette partie suivante, il nous évoque l’importance de créer des racines profondes avec votre corps subtil en effet, il nous précise à quel point :  » La clé c’est d’être en contact permanent avec votre corps subtil, de le sentir en tout temps car ceci approfondira et transformera rapidement votre vie. « 
Le fait d’être en contact permanent avec votre corps subtil vous permettra d’apporter de la lumière à vos vies et par conséquent repoussera de façon quasi naturelle les émotions,pensées et réactions négatives.

Il faut pardonner avant d’habiter son corps
Dans la suite de son livre, il nous parle du fait de pardonner totalement avant d’habiter son corps avant de s’ancrer. Mais qu’entend il par là ? Ce qu’il veut dire par le biais de ce petit passage est qu’il faut que vous soyez prêt et aligné pour accorder 100% de votre attention à la volonté d’habiter votre corps et au moment présent. A défaut, vous risquez de vous sentir très mal mentalement et/ou physiquement.
Prenez donc un moment avant de vous connecter à vous même pour vous pardonner vos émotions, sentiments et réactions (notamment les négatifs). C’est important et indispensable pour concentrer la totalité de votre attention sur le moment présent, le moment où vous vous reconnectez avec le corps subtil.
Et comme vous l’avez maintenant compris si vous avez suivi la lecture jusqu’ici l’attention est l’une des plus grande clés de la transformation, une des clés qui mène à l’illumination.

Le lien entre vous et le non-manifeste
C’est le corps énergétique qui, selon Eckhart Tolle, est le lien entre vous et le non manifeste car le corps énergétique est la source d’où provient la conscience, c’est tout simplement nous, ce que nous sommes.

Comment ralentir le vieillissement
Le fait de prendre conscience et d’avoir une conscience pure par le biais du corps énergétique à des avantages dans notre façon de voir la vie mais pas seulement. Comme précisé dans ce livre l’une des autres forces du « processus de conscientisation » est le ralentissement de la vieillesse. Pourquoi ? Parce que cette partie nous explique que quelque soit notre âge notre corps subtil/énergétique ne vieillit pas que l’on est 20 ans ou 80 ans il restera le même si l’on y prête de l’attention. Le fait d’apporter moins d’importance à notre corps physique vous permettra d’accumuler une dose de temps psychologique moins forte dans ce qu’il appelle votre psyché et augmentera donc la capacité de vos cellules à se renouveler

Comment renforcer le système immunitaire
Autre élément important apporté à la suite du vieillissement est l’impact du corps subtil sur le système immunitaire. Et comme vous vous en doutez, lorsque vous vous ancrez en vous même vous vous offrez un confort supplémentaire et améliorez de ce fait votre système immunitaire qui se renforce jours après jours, années après années. Plus vous porterez d’attention à votre corps plus il vous le rendra. C’est de là que provient le processus d’autoguérison le plus puissant du monde, la conscience et l’attention porter à votre corps.

L’auteur nous précise également qu’il ne faut pas prendre tous ses dires au pieds de la lettre, mais si vous voulez pousser le sujet un peu plus loin il donne plus d’exemple directement dans son livre. Libre à vous de venir le consulter.

Laissez la respiration vous amener dans le corps
Cette partie est très courte et nous rappelle simplement à quel point la respiration peut être un élément clé et très important pour nous aider à rentrer en contact avec notre corps subtil; Il nous donne aussi une petite méditation guidée dans son livre pour faciliter la respiration et entre en contact avec votre vous intérieur.

L’utilisation créative du mental
Malgré que le mental nous éloigne généralement de notre corps subtil et de notre corps énergétique, son utilisation à titre créative si elle est liée au corps subtil peut apporter son lot de bénéfice.
En effet, l’auteur nous démontre comment il est possible de contrôler sa pensée en instaurant des moments de calme et de paix, avant de reprendre vos pensées quelque temps après. Cela a pour conséquence directe de booster votre créativité. Cependant, il nous précise aussi que cela n’est possible que si vous maîtrisez parfaitement votre mental.

L’art de l’écoute
Il aborde également en dernière partie de ce chapitre l’art de l’écoute avec une idée simple : Ne faites pas semblant d’écouter, ne laisser pas le son passer d’une oreille et sortir par l’autre. Il faut que vous puissiez écouter pleinement avec tout votre corps tout votre énergie. Il nous précise que d’écouter attentivement et avec une forte attention quelqu’un empêche le système créative de penser du cerveau de se mettre en place et donc d’être plus calme et propice à l’interaction.
Et comme il le dit si bien, montrer à quelqu’un que vous l’écoutez est le plus beau cadeau que vous pouvez lui faire.

Chapitre 7 : Diverses portes d’accès au non manifeste

Habiter pleinement son corps
La première porte d’accès au non-manifeste pour vous est de vous ancrer en vous même pour faire ressortir le corps subtil.
Pour faciliter ce travail, il nous conseille d’utiliser la méditation et nous préconise même une manière de fonctionner directement dans cette partie du livre.

La source du chi
Suite à une question qui lui a été posée pendant l’un de ses séminaire, l’auteur nous précise à ce moment du livre que le non manifeste n’est pas le chi ( Nom orientale ) mais la source de ce dernier. Il justifie son propos en nous expliquant dans le détails que le chi est mouvement tandis que le non manifeste n’est qu’immobilité. Selon lui, le chi est le lien entre le non manifeste et l’univers physique.

Le sommeil sans rêves
L’une des autres portes vers le non manifeste est le sommeil et plus particulièrement le sommeil profond, c’est à dire la période où vous dormez profondément et où vous ne produisez aucun rêve. Vous rentrez donc inconsciemment avec le non-manifeste tous les soirs lorsque vous dormez et c’est cette connexion avec le non manifeste qui selon Eckhart Tolle vous donne la puissance nécessaire pour assumer votre journée.

Autres portes d’accès
Après avoir évoqué le chi, l’ancrage et le sommeil sans rêve, l’auteur nous fait part d’autres possibilités pour vous connecter au non manifeste.
Ces autres portes sont les suivantes :

  • Écartez le temps psychologique pour entrer dans le non manifeste.
  • Stoppez le flux de vos pensées et observez simplement ( la méditation peut vous aider à stopper votre flot de pensée )
  • Adoptez le lâcher-prise pour accéder au non-manifeste

Le silence
Le silence est également très puissant car sans lui le son n’existerait pas et comprendre le silence est l’une des façons de visualisation et d’accéder au non manifeste.
Pour appuyer son exemple il nous donne l’exemple d’une machine à laver qui fait un bruit mais pour lequel on s’est habitué et nous nous rendons compte du bruit qu’elle faisait uniquement au moment où elle s’est arrêté. C’est la toute la force du silence.

Le vide
De la même façon que l’exemple précédent sur le silence, le vide est également une porte d’accès au non-manifeste à peu près pour les mêmes raisons. Pour plus de détails veuillez vous référer à la page 153 de son ouvrage

La mort consciente
Pour conclure ce chapitre sur les portes d’accès au non manifeste, il nous évoque une autre porte d’accès non volontaire au non-manifeste. La mort consciente, cette porte ne s’ouvre que lors des derniers moments de vie. L’auteur nous rappelle le fait que de nombreuses personnes ont vu cette porte de leur propres yeux comme une lumière blanche radieuse avant de revenir à eux. Cette expérience est plus communément appelée expérience de mort imminente.

Chapitre 8 : Les relations éclairées

Entrez dans le moment présent, peu importe les circonstances:
Quoi qu’il en soit et quelque soit vos conditions de vie, il est important afin d’avoir des relations éclairées de pouvoir entrer dans le moment présent. Pour cela, il vous faut lâcher prise et laisser les éléments se dérouler afin d’apporter votre attention à son maximum.

Les relations d’amour et de haine
Cette partie est très spécifique et va un peu à contre courant de tout ce qu’on peut lire sur l’amour. En effet, selon Eckhart Tolle toutes les relations d’amour sont fausses et égoïstes dans le cas où les partenaires n’ont pas atteint la pleine confiance.
Selon lui, la grande majorité des histoires d’amour initiale devienne des histoires d’amour et de haine mélangées ce qui vous donne à la fois du plaisir mais aussi de la souffrance. Pourquoi ? Car les polarités ne vont pas l’une sans l’autre, alors sans une pleine conscience pour rétablir l’équilibre l’amour attirera forcément la haine. Pour lui l’amour non maîtrisée c’est comme une drogue. vous êtes positif et rempli de plénitude lors des moments passés ensemble, mais dès lors que vous ne vous voyez plus tout change et les sentiments négatifs arrivent et viennent souvent au bout du couple car vous avez besoin de l’autre.
Pour qu’une relation amoureuse soit belle, stable et réelle, il ne faut pas connaitre le besoin ou de sensations négatives comme la jalousie par exemple. Il faut que vous aimiez la personne pour ce qu’elle est en la laissant vivre et non pas pour les émotions qu’elle vous apporte.

La dépendance et la recherche de complétude
L’auteur nous explique dans cette partie pourquoi l’homme est constamment à la recherche de quelqu’un qui le complète et finit par en devenir dépendant. Pour justifier son argumentaire il se base sur deux points.
Dans un premier temps, sur le plan physique, l’homme n’est pas complet et il a besoin de son opposé pour ce sentir complet. Vous n’êtes qu’une moitié à la recherche de la seconde moitié.
Dans un second temps, sur le plan psychologique, trouver une personne est considérée pour beaucoup d’entre nous comme une solution à nos problèmes d’ego, une solution que l’on cherchait depuis longtemps. Malheureusement ce n’est pas le cas et c’est bien ça qui finit par causer la perte et l’échec de certaines relations.

J’ai essayé de vous résumer cette partie de la façon la plus claire et la plus simple possible, mais encore une fois, l’auteur rentre beaucoup plus dans le détail et si ça vous intéresse je vous conseille vivement de lire le passage de son livre. ( page 166 )

Des relations de dépendance aux relations éclairées
Afin de changer ce système nocif de relations de dépendance, Eckhart Tolle nous propose une solution simple et efficace à mettre en place. Dans un premier temps il faudra que les partenaires soient capables de se détacher du corps de souffrance pour expulser toutes les émotions négatives et devenir beaucoup plus présent.( La présence est encore une fois la clé )
Une fois que vous aurez réussi à vous dés-identifier du mental, il ne vous restera plus qu’à donner de l’amour en acceptant votre partenaire tel qu’il est dans sa totalité, sans chercher à combler vos besoins personnels, comme le dit l’auteur l’amour est un état et est à donner Il ne faut pas chercher à trop penser ou encore à attendre des choses en retour.

Et l’auteur finit par nous rappeler également que : « L’amour est en vous, qu’il vous appartient à vous même et n’est pas dépendant de quelqu’un d’autre. »

Les relations en tant que pratique spirituelle
Dans cette partie il nous évoque comment les relations peuvent devenir une pratique spirituelle. Il existe différents cas de figure, cependant, ce qui est commun dans tous les cas c’est que lors d’une dispute ou d’un conflit les schèmes mentaux s’amplifient et les émotions, sentiments et réactions peuvent devenir très virulentes. De ce fait, soit votre relation est assez forte et vous permet d’échanger à deux de vos sentiments pour éviter les escalades de violence. Soit votre énergie servira à apaiser les tensions par le biais de votre forte présence.
Si votre partenaire ne comprend pas votre spiritualité et que votre présence extrême est toujours présente dans les conflits cela aura au moins le mérite de calmer les tensions et petit à petit peut-être que la conscience pure viendra à elle également, ou du moins qu’elle entrouvrira l’une des portes de la pleine conscience.

Pourquoi les femmes sont plus près de l’illumination que les hommes
Dans cette 6ème partie, l’auteur nous évoque le fait que les femmes soient plus proche de l’illumination que les hommes et cela pour une raison précise : La nature.
En effet, il est plus facile pour une femme de sentir son corps et de l’habiter notamment grâce au processus de reproduction, les règles et la grossesse.

Comment dissiper le corps de souffrance féminin collectif
Par la suite, nous apprenons par Eckhart Tolle que le corps de souffrance des femmes est beaucoup plus présent et qu’il est l’élément qui les éloigne le plus de l’illumination mais pourquoi ? Simplement par les expériences du passé, le corps de souffrance collectif des femmes les a rendu moins « fortes » du biais de la souffrance collective qu’elles ont vécus depuis des dizaines ou des centaines d’années ( viols , enfantement , exploitation , esclavage , perte d’un enfant.. )

Alors il convient à toutes les femmes de développer leur confiance en elles et surtout leur attention afin d’apporter de la conscience à tout ça et leur permettre d’évacuer le corps de souffrance collectif qu’elles peuvent ressentir tout en se des-identifiant du mental.

Renoncez à la relation que vous entretenez avec vous-même
Le dernier point évoqué dans ce chapitre est la relation que nous entretenons avec nous même.
En soit et pour résumer cette partie, il faut que chacun soit capable de comprendre et d’accepter qu’il est différent des autres, qu’il a des qualités et des défauts mais que c’est ce qui le rend unique. Il faudra alors apprendre à se sentir bien avec soi même afin de mettre fin à la relation que nous entretenons avec nous même. Cela nous permettra enfin de vivre une vraie relation avec notre moitié, ou future moitié.

Chapitre 9 : Au delà du bonheur et du tourment : la paix

Au-delà du bien et du mal : Le bien supérieur
Dans un premier temps, il nous parle de la différence entre le bonheur et la paix intérieur, pour lui le bonheur ne dépend que des conditions de vies perçues ou non comme positives, alors qu’à l’inverse la paix intérieure ne dépend pas de ces conditions.
L’idée ici est de nous pousser à comprendre que la paix est l’élément le plus puissant que l’on peut attirer et cela grâce à une forte présence.

La fin du mélodrame émotionnel dans votre vie
Dans cette partie, l’auteur nous parle du mélodrame et comment il est crée. Pour résumer ses dires, il nous informe que le mélodrame est une création du mental, de l’égo et qu’il n’existe que grâce à l’inconscience.
Il nous rappelle alors que pour sortir et dire adieu à ce mélodrame dans nos vies il nous suffit également d’être pleinement conscient de ce qui se passe et de ce qui nous entoure.

Les cycles de la vie et l’impermanence des choses
Cette 3 ème partie est utilisée par l’auteur pour nous rappeler que toute notre vie est régit par des cycles de vies avec pour extrémité « Naissance » et « Mort ». L’important ici est de comprendre que la vie fonctionne de cette manière et que l’on ne peut pas toujours être au meilleur de sa forme ou à son plus haut niveau. Il nous faut respecter ces cycles pour acquérir et vivre la paix intérieure. L’auteur nous précise aussi que plus vous allez résister aux choses qui arrivent plus vous en souffrirez.

Comment utiliser la négativité et y renoncer
Pour cette 4ème partie, Eckhart Tolle nous parle de négativité et nous explique comment nous pouvons y renoncer. Dans un premier temps, il nous explique que la négativité n’est rien d’autre qu’une résistance intérieure et peut même déclencher le corps de souffrance. (nous retombons alors dans un cycle de négativité si nous ne sommes pas capable de le voir)
Pour faire face à cette négativité, il faut encore une fois vous dissocier du mental, apprendre à observer et accepter les choses comme elles sont, et être totalement présent.
Il développe grandement sa thèse et la complète d’exemples dans son livre ( A retrouver à partir de la page 206 pour plus de détails )

La nature de la compassion
Par la suite, l’auteur nous fait part de ce qu’il considère comme la nature de la compassion. Pour lui la compassion c’est le lien qui vous fait penser que vous êtes proche et rattaché aux autres êtres vivants. Cependant il nous explique aussi que la compassion n’est pas toujours saine chez les êtres humains, en effet, on ne cherche jamais vraiment à comprendre les autres, il nous explique même que lorsque l’on fait un geste pour aider quelqu’un dans le besoin ( comme aider un SDF), ce n’est qu’une recherche de gratitude de l’ego, nous faisons ça en partie pour nous sentir utile et avoir l’impression d’avoir fait une bonne chose

Chapitre 10 : La signification du lâcher-prise.

Acceptation de l’instant présent
Accepter l’instant présent est une des clés importante selon l’auteur, cependant il nous dit aussi que le terme « lâcher prise » est mal interprété dans la plupart des cas. En effet, pour certaines personnes « lâcher prise » à une connotation négative, le « lâcher prise » peut rapidement être considéré comme de l’abandon, comme un échec. Or, ce n’est absolument pas le cas, c’est même le contraire, le « lâcher prise » est plutôt d’arrêter d’être dans la résistance et d’améliorer son quotidien comme il est pour vivre mieux.
Eckhart Tolle nous évoque aussi le fait que le lâcher prise est aussi une faculté de voir clairement ce qui nous reste à faire et donc il est considéré comme un passage à l’action.

De l’énergie mentale à l’énergie spirituelle
L’énergie mentale est celle utilisée par la plupart des humains en ce moment. Cependant la transformation de cette énergie mentale en une énergie spirituelle est l’une des formes d’énergie la plus puissante qui existe et la plus saine.

Le lâcher-prise dans les relations interpersonnelles
Le pouvoir du « lâcher prise » est également très puissant dans les relations avec les autres. En effet, pour vous aider à trouver la paix intérieure, et vivre mieux avec les autres il va soit vous falloir un « lâcher prise » soit un passage à l’action notamment en évoquant ce que vous ressentez au quotidien, en mettant des mots sur vos émotions, sentiments pour éviter de raviver le corps de souffrance.

Comment transformer la maladie en illumination
Lorsque l’on est malade, le problème n’est pas la maladie en elle même mais l’image que le mental à de cette maladie. C’est pour cette raison que l’autoguérison peut être encore très présente dans notre vie. En effet, la maladie est une condition de vie, mais pas notre vie, vous pouvez vaincre la maladie et souvent cette dernière est l’une des manière d’arriver à une pleine conscience, de mettre fin au temps psychologique et donc d’arriver à l’illumination. En effet, l’arrivée d’une maladie vous fait prendre conscience d’énormément de choses et vous permet ( le plus souvent ) d’augmenter largement votre présence.

Quand le malheur frappe
Cette partie sur le malheur reprend à peu de choses près les éléments évoqués lors de la partie précédente. En effet l’auteur nous dit avec ses mots que : « En ce qui a trait la majorité encore inconsciente de gens, seule une situation extrême et critique ( perte d’un proche, un désastre , un bouleversement total, une grande souffrance..) a le potentiel de fendre la dure carapace de leur ego et de les amener à lâcher prise, et par conséquent, vers un état de conscience supérieur »
Le malheur est donc une des portes vers la pleine conscience et le « lâcher prise ».

Comment transformer la souffrance en paix
Afin de transformer la souffrance en paix, l’auteur Eckhart Tolle nous évoque qu’il faudra passer dans un premier temps par une période de « lâcher prise » et d’acceptation de ce qui est. Le fait d’accepter une situation vous permet d’éviter la création de négativité et vous éloignera par conséquent de la souffrance et vous poussera donc vers un état de paix

Avoir le pouvoir de choisir
Vous avez le pouvoir de choisir ce que vous êtes et ce que vous faites à la seule condition que vous puisez vous dés-identifier de votre mental. C’est là tout l’enseignement à retenir . Alors pour résumer cette partie et même ce livre plus généralement, apprenez à vous des- identifier du mental, à accepter la situation tel qu’elle est, à « lâcher prise » et vous aurez alors le choix de votre vie.

Mon avis sur ce livre

Dans sa globalité, ce livre est vraiment très puissant et nous offre une vision différente, plus ouverte de notre vie et comment nous la menons. Selon moi, il porte très bien son nom de Guide d’éveil spirituel, car au sein de cet ouvrage l’auteur nous présente la plupart des techniques et des leviers spirituels qui régissent nos vies quotidiennes. Le grand point fort de son ouvrage est que ce n’est pas un roman, rempli de belles phrases ou de beaux mots. Au contraire, l’auteur nous pousse à chaque chapitre à voir plus loin que les mots pour booster notre conscience et notre compréhension des notions enseignées ici.
De plus, il utilise beaucoup d’extraits de ses conférences, séminaires et des e-mails qu’il a reçu pour se rapprocher au plus près possible de nous et apporter les réponses à toutes les questions que nous pouvons nous poser en lisant son livre.
Je vous conseille de lire son livre qui est vraiment l’un des meilleurs guide d’éveil spirituel qui existe aujourd’hui en libre service ( selon ma vision des choses).

Les +

  • La majorité des éléments spirituels en lien avec le moment présent sont traités
  • On retrouve également un très grand nombre de discours qu’il a tenu en réel
  • Il cherche par le biais de son livre également à pouvoir traiter toutes les questions que nous pouvons nous poser lors de la lecture de son livre
  • Une ouverture spirituelle peut se faire ressentir rapidement par le biais de cet ouvrage.

Les –

  • Malgré les quelques exercices de méditations proposés, il manque un petit peu de pratique pour mieux comprendre et mettre en place ce qui est expliqué dans ce livre.
Publicités