Top 5 des meilleurs discours inspirants tirés de films

Il existe de nombreux discours sur différents sujets. Des discours sur la vie, des discours de félicitation et de remise de diplômes, des discours d’inauguration.. Mais aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter mon top 5 des discours les plus inspirants et les plus motivants tirés de films.
Je pense sincèrement que les discours sont importants pour nous aider à ouvrir les yeux sur certains points, pour nous aider à nous remettre en question et nous aligner de nouveau avec notre propre vie.
Si ce type de contenu vous plaît, j’essayerai de vous présenter régulièrement de nouveaux discours, n’hésitez donc pas à me dire dans les commentaires le type de discours que vous aimeriez voir, si vous voulez un thème particulier par exemple.

Bonne découverte et accrochez vous, ces discours vont vous chambouler.

[VIDEO YOUTUBE] Le top 5 des meilleurs discours

5 – Le discours d’Al Pacino dans L’enfer du Dimanche

« Enfaîte, je sais pas quoi vous dire. 3 minutes avant le plus gros combat de notre vie professionnel et tout se résumé à aujourd’hui. Aujourd’hui, soit nous guérissons en temps qu’équipe soit on s’effondre. Jeu après jeu, cm par cm jusqu’à ce qu’on soit fini. On est en enfer ici messieurs croyez moi et on peut y rester, se faire mettre une dérouiller, ou on peut se battre pour remonter vers la lumière, on peut grimper hors de l’enfer, un cm à la fois. Mais ça je ne peux pas le faire à votre place, je suis trop vieux. Je vous regarde, je voie ces jeunes visages et je pense.. Je vais vous dire, j’ai fais tous les mauvais choix qu’un homme entre 2 ages peut faire, j’ai claqué tout mon pognon, j’ai fait fuir tout ceux qui m’ont jamais aimé et ces temps ci je ne supporte même plus de voir mon visage dans le miroir. Vous savez quand vous prenez de l’age dans la vie, des choses vous sont enlevés, j’veux dire ça fait parti de la vie. Mais ça, on ne peut le comprendre qu’une fois qu’on commence à les perdre. On découvre que la vie se joue sur quelques centimètres comme le football. Parce que dans ces deux jeux, la vie ou le football, la marge d’erreur. J’veux dire vous êtes un demi-pas en retard ou en avance et vous ne marquez pas, vous êtes une demi seconde trop lents ou trop rapides et vous la manquez de peu. Les centimètres qu’il faut gagner ils sont partout autour de nous. Ils sont dans chaque opportunités de jeux, à chaque minute à chaque seconde. Dans cette équipe, on se bat pour ce centimètre. Dans cette équipe, on se sort les tripes et on les sort à ceux qui sont autour de nous pour ce centimètre. On agrippe du bout de nos ongles pour ce centimètre. Parce qu’on sait que quand on ajoutera tous ces centimètre, c’est ça qui fera cette putain de différence entre gagner et perdre, entre vivre et mourir. J’vais vous dire dans chaque combat c’est le gars qui est prêt à mourir qui va gagner ce centimètre. Et je sais que si ma vie vaut encore d’être vécue c’est parce que j’ai encore envie de me battre de mourir pour ce centimètre. Parce que la vie ça se résumé à ça, les 15 cm qui sont devant vos visages. Maintenant je ne peux pas vous forcer à le faire, regardez le gars qui est à coté de vous, regardez dans ces yeux. Moi je croie que vous allez voir un gars qui va avancer d’un cm avec vous, vous allez voir un gars qui est prêt à se sacrifier pour son équipe, parce qu’il sait que quand le moment sera venu vous ferez la même chose pour lui. Ça , Ça c’est une équipe messieurs et soit nous guérissons aujourd’hui en tant qu’équipe soit nous mourrons tous en temps qu’individu. C’est ça le football, ça n’est que ça .. Et maintenant qu’est ce que vous allez faire ?

4 – Le discours de Charlie Chaplin dans le dictateur


« Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d’intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain, que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés, victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère de l’habilité, de l’amertume de ceux qui ont peur des progrès qu’accomplit l’Humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.

Vous n’êtes pas des machines.

Vous n’êtes pas des esclaves.

Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l’amour du monde dans le cœur.

Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n’est pas fait d’amour.

Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir decréer les machines, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, le peuple, vous avez le pouvoir, le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur. Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous ! »

3 – Le discours de Sylvester Stallone dans Rocky

« Tu me croiras peut-être pas, mais tu as tenu dans cette main là. Et en te tenant comme ça je disais à ta mère : « Ce gamin là ça sera le meilleur du monde ». J’disais ce gamin là il sera mieux que n’importe qui d’autres et tu es devenu le plus beau t’étais une merveille, c’était super de te regarder grandir chaque jours, c’était un privilège. Et quand l’heure est venue pour toi de te prendre en main, d’affronter le monde tu l’as fait, et quelque part en cours de route t’as changé et je ne t’ai plus reconnu. T’as permis à des gens de venir te gueuler à la figure et te dire que t’étais nul. Et puis quand ça a été trop dur tu t’es trouvé un responsable, une ombre qui t’empêchée d’éclore et j’vais te dire un truc que tu sais déjà. Le soleil, les arc en ciel c’est pas le monde, il y a de vraies tempêtes, de lourdes épreuves et aussi grand et fort que tu sois la vie te mettra à genoux et te laissera en permanence comme ça si tu la laisse faire. toi moi n’importe qui, personne ne frappe aussi fort que la vie. C’est pas d’être un bon cogneur qui compte, l’important s’est de se faire cogner et d’aller quand même de l’avant, c’est de pouvoir encaisser sans jamais, jamais flancher. C’est comme ça qu’on gagne. Si tu es sur de ce que tu vaux, faut tout essayer pour l’obtenir mais accepter aussi qu’il y ai de la casse. Au lieu de montrer le voisin du doigt, en disant j’ai tout raté dans la vie à cause de lui ou d’elle ou je sais pas qui, ça c’est des trucs de trouillard et t’en es pas un toi. Tu vaux mieux que ça. Je t’aimerais toujours quoi que tu fasses comme choix, je t’aimerais quoi qu’il se passe. T’es mon fils ce que j’ai de plus précieux, la meilleure chose qui m’est arrivé. Mais tant que tu ne croiras pas en toi et en tes rêves, ta vie ça ne sera pas une vie. »

2 – Le discours sur la peur dans Coach Carter

« Quel est votre peur la plus profonde Monsieur Cruz ? Serait-ce d’être inadéquat. Laissez tomber monsieur Cruz, rentrez chez vous.
Hey, hey … Quel est votre peur la plus profonde Jeune homme ? Va-y

Notre peur la plus profonde n’est pas d’être inapte, notre peur la plus profonde est d’avoir un pouvoir extrêmement puissant. C’est notre propre lumière et non notre noirceur qui nous effraie le plus. Nous dé-pressier ne servira jamais le monde et ce n’est pas une attitude éclairée de se faire plus petit que l’on est en espérant rassurer les gens qui nous entoure. Nous sommes tous conçus pour briller comme des enfants. Cette gloire n’est pas dans quelques un, elle est en nous. Et si nous laissons notre lumière briller, nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leurs lumières brillent. Si nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence suffit alors à libérer les autres. Monsieur je tiens à vous dire merci beaucoup, vous m’avez sauvé la vie. »

1 – Le discours de Will Smith dans A la recherche du bonheur

« Papa j’suis un pro. Je vais devenir champion.
Okay, ouais, ça reste à voir ça, tu seras sans doute aussi bien que j’étais. Ça marche souvent comme ça faut dire, j’étais plutôt très moyen alors tu vas te ranger au classement quelque part dans ces eaux là sans doute. Croie moi tu excelleras dans des tas de choses mais pas la dedans, je ne tiens pas à ce que tu lances des ballons comme ça jours et nuit. D’accord ?
D’accord
Va-y lance..
Hey, ne laisse jamais quelqu’un te dire que tu ne peux pas faire quelque chose, même pas moi. D’accord ?
D’accord
Si tu as un rêve tu dois le protéger, parfois les gens sont mauvais dans une chose et il vont te dire toi aussi laisse tomber. Si tu veux quelque chose tu peux l’avoir point final. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s