DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

ADIEU MON STRESS – EPISODE 9 : L’ECHELLE DU STRESS (exercice n°1)

⬇️ LA RESTRANSCRIPTION ECRITE DE LA VIDEO ⬇️

Dans ce premier exercice on va parler de la rationalisation : « Qu’est-ce que la rationalisation? ; « Comment la mettre en place? » et surtout pourquoi la rationalisation peut mettre en perspective ce qui nous arrive.
Je pense que vous êtes tous rendu compte que nous les hommes on se plaint pour des détails et ça vient renforcer le stress au quotidien. En effet, une petite situation on peut en faire une montagne et ça va renforcer notre niveau de stress et ça ne va pas nous aider.
Le fait de rationaliser et de remettre en perspective va nous aider à réduire ce niveau de stress c’est pour ça que je vous propose cet atelier car il va permettre à votre cerveau de prendre conscience que la situation pour lequel vous avez un niveau de stress n’est pas forcément grave et que vous pouvez aller de l’avant.
Donc si vous arrivez à contrôler votre façon de penser, si vous arrivez à remettre en perspective ce qui se passe et à prendre conscience que votre niveau de stress est disproportionné par rapport à la réalité, alors l’exercice que je vous propose pour cette première activité en lien avec le stress et par rapport à la rationalisation qu’on appelle l’échelle de la douleur va pouvoir vous aider.
L’échelle de la douleur va vous permettre de voir à quel point vous êtes éloigné de la réalité. Alors comment il fonctionne ? C’est simple, si vous êtes stressé par rapport à quelque chose de votre vie il va falloir voir si c’est quelque chose qui a réellement un impact grave, un impact douloureux, prenons un exemple : « Vous êtes stressé parce que vous n’êtes pas sûre d’atteindre un objectif au travail. » C’est possible on sait que le travail est l’une des plus grande source de stress, alors vous prenez l’échelle de la douleur et vous vous dites voilà sur une échelle de 1 à 10 à quel niveau le fait que je n’attends pas mon objectif va détruire ma vie, va me faire souffrir, va me rendre malheureux…
Cette échelle pour bien la comprendre il faut comprendre que le 1 représente une douleur quasi inexistante et le 10 représente une douleur insupportable, cette douleur insupportable pour vous aider, imaginez que si vous me mettez une douleur de 10 sur 10 on est vraiment au summum de la douleur.

Maintenant à vous de jouer, pour chaque élément de stress que vous ressentez, prenez une feuille, notez votre première élément de stress par exemple « J’ai peur de pas atteindre mes objectifs et de ce que mon patron va pouvoir me dire » et notez votre niveau douleur de 1 à 10 .
Très important, essayez de le faire avec un maximum de choses, un maximum d’éléments qui vous stress vous pouvez bien évidemment et c’est conseillé garder une seule feuille de note où vous allez pouvoir noter votre niveau douleur sur le dessus et venir ajouter petit à petit tout au long de votre adresse et ainsi pouvoir avoir source de note, un agenda du stress.
Le fait de pouvoir évaluer votre niveau douleur et ceux dès la première pratique de cet exercice va permettre de vous rendre compte que vous avez quelque chose qui vous stress et de vous rendre compte du risque réel qui est associé, que ce risque n’est pas forcément aussi grave que vous pouvez l’imaginer.
Dans tous les cas j’espère vraiment que ce premier exercice sur la relativisation va vous aider, vous orienter et je vous dis à très vite dans l’exercice suivant sur le même sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s