PENSÉE POSITIVE

La science de la psychologie positive et du bonheur

Introduction

La psychologie positive a été introduite et présentée au grand public par le docteur Martin Seligman et le Dr Mihaly Csikszentmilhalyi en 1998. C’est à la suite de différentes recherches et de plusieurs expériences qu’ils ont décidé de créer et d’offrir au grand public une psychologie différente : Mais comment fonctionne cette psychologie ? et en quoi cette psychologie est-elle différente de la psychologie classique ?

Qu’est ce que la psychologie positive ?

La psychologie positive est une science simple qui se concentre sur les émotions et les choses positives de notre vie. Généralement, nous pouvons aussi l’appelé : La science du bonheur.
Comment le docteur Seligman a t’il créé la psychologie positive ? Tout simplement en souhaitant étudier et découvrir qu’est ce qui rend les gens heureux plutôt que de chercher à comprendre ce qui les rends malheureux.
Dr Martin Seligman précise que la psychologie positive résulte d’une étude en tri-partis :

1. Les émotions positives
2. Les traits de caractères positives et les personnes positives
3. Les institutions et établissement positifs

Il est néanmoins important de différencier la psychologie positive de la pensée positive. En effet, la pensée positive n’est qu’un outil de la psychologie positive. Et l’idée de ce type de psychologie n’est pas de voir toujours voir les choses de la plus belle façon possible en masquant la réalité mais plutôt de booster les apprentissages positifs.

Le lien entre la psychologie positive et la psychologie classique

Il existe bel et bien un lien entre la psychologie classique et la psychologique positive. En effet, même si les gens pensent que ces deux versions de psychologies sont différentes en réalité elles sont complémentaires. En effet, en supplément d’une psychologie classique qui cherche à réduire et masquer nos défauts, nos faiblesses à leur maximum, la psychologie positive est là quant à elle pour aider cette forme de psychologie en pensant et en agissant sur les bonnes choses qui peuvent arriver, en mettant en place de bonnes habitudes, des bonnes routines de pensées.

PSYCHOLOGIE CLASSIQUE + PSYCHOLOGIE POSITIVE = BONHEUR

Quelle est la définition du bonheur ?

Le bonheur est un état émotionnel agréable, équilibré et durable dans lequel se trouve quelqu’un qui estime être parvenu à la satisfaction des aspirations et désirs qu’il juge importants. Il perçoit alors sa propre situation de manière positive et ressent un sentiment de plénitude et de sérénité, d’où le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. – Définition Wikipedia

La définition du bonheur authentique est divisible à chacun et dépend de chacun. Tout le monde ne souhaite pas les mêmes choses et donc forcement ne trouve pas son bonheur dans les mêmes choses que les autres.

La meilleure définition du bonheur pure est la votre, votre définition personnelle du bonheur. C’est pourquoi je ne peux pas vous donner une définition simple et rapide du bonheur, car il dépend de chacun. Et la seul vraie définition de votre bonheur dépend de votre vie.

Les différentes approches pour définir le bonheur :

Le bonheur d’un point de vue Hedonique

Le bonheur d’un point de vue Hédonique est basé sur deux variables principales : Les éléments,composantes affectives et la satisfaction personnelle par rapport à sa propre vie. On peut également l’entendre énoncé d’une autre façon : « Le bien-être subjectif » , mais les principes et les enseignements restent les mêmes.

Le bonheur d’un point de vue Eudemonique

Le bonheur d’un point de vue Eudémonique est assez simple à comprendre et une phrase permet de le résumer de façon digeste : Une personne est considérée comme heureuse et épanouie lorsqu’elle connait de l’évolution dans sa vie, une croissance, des buts et le sens de sa vie »
A l’inverse, selon la conception eudemonique également une personne n’est pas heureuse lorsqu’elle n’a pas d’objectifs de vie et qu’elle ne se sent pas grandir et évoluer.

Le concept du bonheur en 3 parties

Selon le Dr Martin Seligman et le Dr Mihaly Csikszentmilhalyi, le bonheur réel est une association d’Hédonique et d’Eudemonique. C’est à dire, un ensemble d’émotion positive en grand nombre et un faible nombre d’émotion positive ( Hédonique ) associé à un sens et à des objectifs à la vie que vous menez ( Eudemonique ) et un engagement complet.

POUR RÉSUMER :
1 – De nombreuses émotions positives pour une vie heureuse et plaisante
2 – Un sens de vie vraiment large basé sur le partage et le plaisir
3 – Un engagement plein et un grand nombre d’efforts pour atteindre ses objectifs

Qu’est ce qui fait que nous sommes heureux ou non ?

Il existe de nombreux facteurs scientifiques qui permettent maintenant de déterminer le fait que nous soyons heureux ou non. Ce sont tous ces facteurs que nous allons étudier aujourd’hui dans cet article !

L’empathie pour le bonheur

L’empathie est l’une des notions parmi les plus importantes sur la philosophie du bonheur. En effet, l’empathie est le socle d’une vie plus épanouie, plus riche et plus remplie.
L’empathie est présente et ce doit d’être présente pour une raison principale : Elle rapproche les gens et consolide toutes les relations entre les être humains, elle permet également d’améliorer le savoir vivre en communauté.

Mais.. l’empathie c’est quoi ?

L’empathie est la reconnaissance et la compréhension des sentiments et des émotions d’un autre individu ainsi que, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances.
En langage courant, le phénomène d’empathie est souvent rendu par l’expression « se mettre à la place de l’autre » – Définition Wikipédia

Pour faire simple prenons un exemple avec deux situations identiques l’une où l’empathie est présente et l’autre où l’empathie n’est pas présente

2 situations : Avec et sans empathie.

Situation original : Vous rentrez du travail fatigué, épuisé, vous ne savez plus quoi faire et vous ne souhaitez qu’une seul chose manger et vous reposer devant une bonne série avec votre femme. A ce moment là, votre femme rentre avec une envie d’aller manger au restaurant et/ou de faire un ciné pour que vous passiez du temps ensemble.
A ce moment là vos avis divergent et la situation se modifie.

La suite sans empathie : Vous indiquez que vous êtes fatigué et que dans tous les cas vous ne bougerez pas ce soir, c’est acté, quoi que votre femme pense. Dans ce cas vous ne faites preuve d’aucune empathie, d’aucune compréhension et bien évidemment le risque que votre femme en fasse de même est plus élevé et l’on tend soudainement vers une situation de conflit. Madame pourra donc dire :  » Oui mais tu ne veux jamais bouger, tu ne fais aucun effort pour moi, on ne fait rien , on ne bouge jamais » et vous finirez surement par répondre une phrase du genre « Sors si tu en as envie ». Bref, vous finirez tous les deux par faire la tête dans votre coin pas très glorieux et joyeux comme fin de journée n’est ce pas ?

Sans empathie, les rapports sont dégradés, les sentiments sont plus négatifs et le bonheur vous échappe alors que l’intention était simplement de passer un bon moment à deux des 2 côtés

La suite avec empathie : Vous indiquez que vous êtes fatigué et que vous souhaitez vous reposer ce soir et qu’aller au restaurant et au cinéma n’est pas envisageable pour vous. Si votre femme fait preuve d’empathie elle répondra surement qu’elle comprend et alors tout ira bien, vous pourriez surement continuer la discussion avec une réponse de ce type:  » Je suis vraiment désolé, mais je suis vraiment épuisé, je sais que c’était important qu’on sorte ce soir, mais je te propose qu’on reporte ça à demain et qu’on passe la soirée ensemble devant une série ce soir ça te va ?

On relève rapidement dans cette situation, le fait que l’empathie a permis à la conversation de garder un sens positif et de trouver des solutions qui conviennent à tout le monde afin que tout le monde soit épanoui. Pas mal comme concept, non ? Pourtant la plupart d’entre nous ne prenons pas le temps de faire attention à ses détails et à faire preuve d’empathie.

L’empathie est l’une des principales clés du bonheur.

Mais vous allez me dire, t’es bien gentil Quentin, mais comment on fait pour faire preuve d’empathie ?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous laisser comme ça le bec dans l’eau. Comme à mon habitude, je vous synthétise un maximum de concepts et d’exercices pour faciliter l’empathie et surtout la travailler pour qu’elle devienne une habitude et qu’elle puisse enrichir vos relations avec les autres ( compagnon, ami, famille.. )

Avant tout faisons un test : Quel est votre niveau actuel d’empathie ?

JE FAIS LE TEST

Les exercices pour travailler son sens de l’empathie au quotidien :

EXERCICE N°1 : REMPLACEZ LE JUGEMENT PAR L’OBSERVATION

Exercice simple mais au combien efficace tiré de la CNV, installez vous dans un parc ou dans un lieu public avec beaucoup de passage. Et appliquez vous à décrire les gens objectivement sans aucun jugement de valeurs. ( Voir le détails dans l’article sur la CNV )

EXERCICE N°2 : APPRENEZ A MAÎTRISER LA CNV

Par le biais de son approche en 4 étapes OSBD, la communication bienveillante ou communication non violente est parfaite pour entraîner son empathie et apprendre à se mettre à la place de l’autre.

Retrouvez toutes les techniques et exercices pour pratiquer et développer sa communication non violente en cliquant ici

EXERCICE N°3 : ANCRER LES HABITUDES

Une fois que vous aurez compris le mécanisme complet lié à l’empathie et son lien avec le bonheur. Vous aurez la responsabilité d’ancrer ces nouvelles habitudes. pour cela rien de plus simple. Ecoutez vous, prenez le temps de vous écouter lorsque vous interagissez avec les autres et reprenez vous systématiquement pour être plus empathique. Au début cela pourra paraître difficile ou compliqué, mais après 21 jours cela deviendra naturelle et votre empathie se développera considérablement et finira même par devenir un trait de caractère à part entière.

PERMA – La théorie du bien-être

Le modèle PERMA est une théorie réalisée par le Dr Seligman et Dr Mihaly Csikszentmilhalyi qui permet d’identifier le niveau de bien-être d’une personne en fonction de plusieurs caractéristiques et de pouvoir agir sur ce dernier.. Ce modèle est l’un des meilleurs pour comprendre, apprivoiser et améliorer son bien-être subjectif, autrement dit, son niveau de bonheur.
Si vous souhaitez plus de détails sur ce modèle PERMA, je vais rédiger un article complet sur le sujet dans les mois qui arrivent. ( Tenez vous prêt c’est un outil génial quand on le maîtrise parfaitement )

  • P – POSITIVE ÉMOTIONS / Émotions positives
  • E – ENGAGEMENT / Engagement
  • R – POSITIVE RELATIONSHIP / Relations
  • M – MEANING / Sens
  • A – ACHIEVEMENT / Accomplissement
Publicités

(10 commentaires)

    1. Bonjour Madame,
      Il est vrai que je n’ai pas donné d’explications précises sur l’article et je m’en excuse d’ailleurs. Pour vous offrir des clés de compréhension voilà quelques indicateurs:
      La moyenne des résultats chez les hommes se situent entre 26 et 51 points.
      La moyenne chez les femmes se situent entre 37 et 59 ( et oui les femmes ont tendances à être plsu empathiques que les hommes.)
      L’idée est que si votre score se trouve en dessous de la moyenne, un travail sur l’empathie peut être intéressant et si votre score est dans la moyenne ou plus élevé que demander de mieux qu’apprendre à être encore plus empathique, sans pour autant s’oublier bien sur! J’espère avoir éclairci un peu votre question. Cordialement, et à bientôt ! 🙂
      Normale h 26 – 51
      Normale f 37 – 59

      J'aime

  1. Le manque d’empathie est probablement à la base de pas mal de problèmes dans la communication et les relations. Ce faisant, on ne peut que saluer cet article qui a le mérite de proposer différentes recettes afin que l’on puisse faire preuve de davantage d’empathie envers nos semblables.

    Ce faisant, merci pour cette publication !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s