RELATIONS

La communication bienveillante

Avant de commencer, je vais vous poser certaines questions afin que vous puissiez juger de l’intérêt ou non de cette méthode de Communication bienveillante, également appelé Communication non violente.

  • Avez vous des difficultés à avoir une conversation construite avec les autres ?
  • Avez-vous le sentiment d’être rejeté ou peu aimé ?
  • Vous vous retrouvez souvent dans des conflits ?
  • Vos interlocuteurs sont souvent sur la défensive ?
  • Vous n’arrivez pas à parler dans votre couple ?
  • Vos enfants ne vous écoute pas ?
  • Les incompréhensions rythme votre quotidien et vos relations avec les autres ?

Si vous avez répondu « oui » à au moins deux de ces questions si dessus alors la découverte et la mise en pratique de la communication bienveillante est très certainement fait pour vous.
Mais ne vous en faites pas c’est plutôt simple à mettre en place une fois qu’on à compris les rouages de ce type de communication.
A nous les communications sans violences, constructives et bienveillantes, remplies de partage et d’écoute, c’est parti:

La communication bienveillante : Définition , exercices et mise en pratique

Pour vous présenter cette méthode de dialogue positive, voilà comment nous allons procéder :

1 – La définition de la communication bienveillante
2 – Comment fonctionne la communication non violente

  • A – Les principes fondamentaux de la communication bienveillante
  • B – La communication bienveillante par l’OBSD
  • C – Les différents exercices à mettre en place pour s’exercer à la communication non violente

3 – Avec qui et ou adopter une communication bienveillante ?

  • A – La communication bienveillante en famille
  • B – La communication bienveillante au travail
  • C – La communication bienveillante en couple

4 – Pourquoi adopter une communication non violente ?
5- [Infographie] La communication bienveillante en image

La communication bienveillante : Définition


La communication bienveillante a été évoqué pour la première fois par Marshall Rosenberg lorsqu’il étudiait le sujet « des conflits et de leurs résolutions ». Sa pensée principale était que les conflits ne sont qu’un état de pensée et de jugements qui peuvent être modifiés si on y porte de l’attention.
Il a alors mis en place un système à appliquer pour contrer et gérer les conflits. Son système permettant d’apprendre à écouter, de comprendre les besoins des autres mais aussi les siens, de savoir s’affirmer pour les formuler de façon claires et précis afin d’obtenir des messages clairs pour un dialogue constructif.

La bienveillance est au cœur du bonheur des Hommes

Comment fonctionne la communication non violente ?

La communication bienveillante fonctionne sur le principe simple de la recherche constante d’une conversation constructive et d’expression des besoins; pour vous aider à y voir un peu plus claire et rentrer dans le concret, je vais vous présenter succinctement les principes fondamentaux d’une communication bienveillante.

Les principes fondamentaux de la communication bienveillante

La recherche d’une discussion construite qui cherche une solution dite « gagnant/gagnant ».

  • Opter et mettre en place la gratitude,
  • Aider les autres à aller de l’avant , motiver , encourager et accompagner,
  • Etre capable de comprendre ses émotions, ses besoins et de les transformer en question bienveillante.

La communication bienveillante par l’OSBD

L’OBSD est la méthode la plus simple et la plus répandu pour mettre en pratique la communication non violente; OBSD est acronyme définissant respectivement Observation ; Besoin ; Sentiment ; Désir.
Voyons plus précisément chaque étapes clés de ce type de dialogue:

  • Observation : Dans cette partie, l’important est d’écouter et surtout de comprendre le besoin de votre interlocuteur. Cela peut représenter une photographie de la situation actuel que l’on commente en excluant tous les sentiments personnels. – J’observe , je décris la situation…
  • Sentiments : Ensuite viens le moment de comprendre ce que l’on ressent, de mettre des mots sur cette sensation et de pouvoir l’exprimer sans aucun a priori et aucune mauvaise intention ( Lors d’un conflit relationnel grave en communication non violente, on ne dirait pas « Je te déteste » ; mais « Je n’apprécie pas ce que tu viens de faire » ) . Les sentiments sont le reflet d’un jugement, d’une action ou d’un ensemble d’actions, et ne reflètent jamais une personne, mais les actes de cette personne. Il est donc très important d’exprimer un jugement non pas sur la personne elle-même, mais sur l’acte qu’elle a accomplie. Alors ici, exprimez tous vos sentiments mais de façon non violente.
  • Besoin : Après avoir décrit la situation , évoquez ce que vous ressentez à ce moment précis au plus profond de vous, viens le moment de signifier ce qu’il vous faudrait pour vous sentir mieux, ou ce que vous aimeriez que votre interlocuteur fasse. Par exemple dans une vie de couple toujours : « J’ai sincèrement besoin que tu m’apportes plus d’attention »
  • Demande : La dernière étape et la dernière clé de cette méthodologie bienveillante est donc la demande. Cette étape est cruciale, car même si vous avez évoqué vos sentiments, vos besoins et vos attentes il faut maintenant confirmer le fait que votre interlocuteur à bien enregistré votre message. Pour cela rien de plus simple que de lui faire reformuler ce que vous avez dit avec une question simple  » Qu’en penses-tu ? » , « Qu’est ce que cela t’évoque? » ,  » Es-tu d’accord avec moi..?« . Il existe un nombre illimité de possibilité pour la demande.

MISE EN SITUATION

Vous voulez un exemple concret mis en situation ?
Un couple rencontre un problème de communication, la femme se sent délaissé.
Mettons nous dans la tête de cette femme et adoptons une communication bienveillante basé sur l’écoute;

Cela donnera quelque chose comme:

  • Observation : Je me rend compte que tu passes de plus en plus de temps à sortir avec tes amis et que tu ne prend plus le temps de m’écouter !
  • Sentiment : Je peux le comprendre, mais j’ai le sentiment que tu t’éloignes de moi et que tu me délaisses au profit de tes soirées entre collègues.
  • Besoin : Mais pour que je sois épanouie et que cela puisse t’impacter positivement, j’ai besoin que tu m’accordes un peu plus de temps et que l’on puisse profiter et s’amuser ensemble
  • Demande : Qu’en penses-tu ? Es tu prêt à faire quelques petites concessions?

Vous voyez c’est assez facile à mettre en place, c’est juste une habitude à prendre pour que ça devienne automatique avec le temps. 🙂

Les différents exercices à mettre en place pour s’entraîner

Entrainement pour chacune des étapes de l’OBSD.

Exercice pour l’observation :
Sortez dehors et décrivez la personne que vous observez.
Il ne doit ressortir aucun jugement de valeur, interprétation ou autre type d’évaluation.
Votre phrase se rapprocherait de quelque chose comme : « C’est une femme blonde au cheveux blond et court, elle est vêtue d’un manteau Noir »
Si votre phrase ressemble à :  » C’est une femme qui à l’air pressé , elle marche vite, il semblerait qu’elle soit en colère » Alors ici, vous n’observez pas mais vous émettez un jugement.

Exercices pour l’expression des sentiments :
Regardez votre film ou série préféré et analysez une scène au choix.
Dans votre analyse, concentrez vous exclusivement sur les sentiments des personnages qui discute.
Essayez d’en noter et d’en démasquer un maximum.
Vous pouvez aussi prendre du temps pour déterminer quels sentiments vous ressentez personnellement à un moment T de votre vie.

Exercice pour la formulation du besoin :
Utilisez les sentiments sélectionné précédemment dans votre film ou vos sentiments actuel et essayez de les transformer en besoin.
Par exemple : Je suis triste du fait qu’on ne se donne pas de nouvelles, je souhaiterais vraiment qu’on se voit plus régulièrement.

Exercice pour la formulation de la demande :
Rien de plus simple pour cet exercice: Entraînez vous à poser des questions, à reformuler devant votre miroir pour commencer et vous sentir à l’aise. Puis appliquez ces mêmes questions lors de vos discussions quotidiennes ( quand vous allez chercher le pain par exemple.. )

Une fois ces petits exercices maîtrisés, vous pouvez passé à une mise en situation plus réel d’une conversation basé sur la compréhension et la formulation des besoins.

En effet, il existe une multitude d’exercices favorisant la mise en place d’un dialogue bienveillant et nous allons en voir une ici :

Le jeu du « J’me met à ta place 30 secondes »:
J’ai créé ce jeu simplement à partir d’une réalité qui était la mienne mais qui je pense s’adaptera à un grand nombre d’entre vous.
Ici vous allez réfléchir au dernier conflit que vous avez eu avec quelqu’un de votre entourage en prenant le sujet principal du conflit.
A vous de jouer maintenant, refaite la conversation de façon bienveillante, d’une façon ou justement le conflit aurait laissé sa place à un dialogue constructif!

Le fait d’utiliser une situation existante permettra à votre cerveau de créer du lien et de comprendre plus facilement les mécanismes de ce type d’échange non violent.

Avec qui et ou adopter une communication bienveillante ?

Bien que la communication bienveillante devrait être adoptée dans toutes les situations du quotidien, il n’est pas évident au départ de l’appliquer au quotidien.
Alors peut-être devriez vous identifier les secteurs ou la communication devrait être améliorée en particulier selon vous, comme la famille, au boulot ou encore dans vos relations amoureuses.

Mais avec qui s’entraîner et pratiquer la communication positive ?

La communication bienveillante en famille

Dans le sens famille, nous parlons ici de la relation parents/enfants qui n’est pas toujours évidente surtout pendant les crises d’adolescences.
C’est la que la communication non violente intervient. Si les relations avec vos enfants sont tendues pour des raisons que vous ignorées, cherchez à mettre en place ce système de communication bienveillante avec votre enfant « récalcitrant ». Le soutien des parents est très important durant l’évolution de son enfant encore plus lors de l’adolescence ou ce dernier comprend énormément de chose et peut très rapidement se retrouver influencé ce qui peut impacter négativement sa façon de communiquer ( plus renfermer , plus agressif )
Lorsque vous sentez que votre petit n’est pas dans son assiette mais qu’il ne veux rien vous dire, surtout ne vous braquez pas ou n’haussez pas le ton cela risquera de nuire à la discussion et de donner un sentiment d’agression envers votre enfant.
Vous êtes l’adulte et vous vous devez d’être gratifiant, de l’encourager et d’essayer de le comprendre.
Plus votre enfant se sentira compris, plus il sera susceptible de s’ouvrir et de créer ou re-créer une relation de confiance avec vous.

L’importance d’une communication non violente en famille..

La communication bienveillante au travail

Le boulot, les collègues, le patron.. Comme beaucoup d’entre nous, nous passons un temps énorme au bureau ou au travail plus généralement!
Et comme nous sommes français, un grand nombre de travailleurs est grognon pour des raisons souvent très futiles.

Le travail est l’un des lieux de conflit le plus fort selon une étude menée par l’INSEE en 2008, c’est donc là qu’intervient la communication bienveillante.

Vous n’aimez pas votre patron? , vous n’arrivez pas à lui transmettre vos messages? , il refuse votre augmentation de salaire? .. Quelque soit vos raisons, essayez de mettre en place les principes de la communication non violente vue auparavant , cela pourrait avoir un fort impact sur vos relations ( avec vos collègues également )

Des résultats exponentiels arrivent souvent par la mise en place d’une communication non violente

La communication bienveillante dans un couple

Dans un couple, on rencontre souvent des hauts et des bas.
Souvent l’élément déclencheur d’un conflit conjugale ou d’une discorde émotionnel est le manque de communication ou une mauvaise communication.

C’est encore une fois parce que les principes de la communication bienveillante ne sont pas encore mis en place dans votre couple.

Si vous tenez à votre compagnon, prenez le temps de l’écouter de le comprendre et de reprendre le schéma OSBD dans vos conversations. Si vous souhaitez régler les discordances à deux, rien de mieux que de tester ce type de dialogue à deux, en faisant chacun de son côté des efforts.

Cela peut être une façon plus personnelle et plus simple que de se retrouver devant un psychologue conjugale..

Parce que les meilleures relations sont les relations positives.

Pourquoi adopter une communication non violente ?

Les raisons générales pour adopter une communication bienveillante sont très large et diverses, on peut choisir de changer sa façon de discuter pour faire face à des conflits, pour mieux comprendre ses enfants, pour se faire comprendre plus facilement, pour faire face à un caractère agressif et renfermé, pour aider une personne à se livrer, pour s’affirmer ou pour améliorer simplement ses relations avec autrui etc..

Cependant, ce ne sont que des raisons parmi tant d’autres et seul la volonté de changer, d’aider ou de s’améliorer permettra un apprentissage et une adaptation rapide et efficace de cette technique de dialogue !

Alors prenez le temps de connaitre vos réelles motivations et lancez vous dans l’aventure de la bienveillance et du bonheur.

Le simple fait de vouloir changer est le premier pas vers l’amélioration de soi

La communication non violente en 1 PDF

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER CETTE INFOGRAPHIE

CONCLUSION

Pour résumer, la communication bienveillante est une technique ancienne mais encore peu connue qui consiste à scinder sa communication pour s’exprimer de façon objective, claire et précise.

Cette façon de dialoguer n’est possible que si elle est souhaitée et comprise parfaitement par celui qui la pratique régulièrement ( l’entrainement est possible au quotidien ou par le biais d’exercices.. )

La communication bienveillante , également dite non-violente, est très importante pour régler des conflits notamment dans le domaine du travail, des relations familiales et sentimentales.

Alors convaincu et prêt à essayer ce nouveau système positif ?!
Dites nous ce que vous en pensez dans les commentaires.

Découvrez également la communication positive qui en complément de cette méthode vous permet de vous exprimer sous un angle plus positif et gratifiant.

« Nos sentiments surgissent de la façon dont nous choisissons de recevoir les actes et les paroles d’autrui »

Mr Rosenberg – Précurseur et créateur de la communication non violente

Cet article vous a plu ? Laissez moi votre adresse mail et je vous tiendrais informé de toutes les nouveautés ( nouvelles publications , événements , citations .. )

Publicités

(14 commentaires)

  1. Bonjour Quentin, je suis ravie que la communication bienveillante devient de plus en plus présente. Je suis de ces personnes qui la pratique que ce soit au travail (je suis assistante maternelle) mais dans la vie personnelle aussi (parents, couple). Je vois que votre blog est très complet et à l’image de mes valeurs ! Vous avez gagné une abonnée qui, comme vous, est une fan inconsidérable du développement personnel. Sur ce, je vous souhaite une belle journée. Flo.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s